Fer à lisser : quel modèle choisir ?

En comparaison avec un fer à lisser classique, le lisseur vapeur préserve mieux le capital kératine de votre chevelure, maintient un taux d’hydratation optimum et atténue le choc thermique dû à la température des plaques. Profitez d’un résultat quasi-naturel pendant plusieurs jours. La prise en main est simple et l’appareil peut être apprivoisé en un tour de main. Afin de profiter de ces avantages, choisir le bon lisseur vapeur est essentiel. Plusieurs critères sont à considérer. Découvrez nos conseils pour faire le bon choix.

choisir lisseur vapeur

Choisir un appareil avec une température réglable

temperature lisseur vapeur

Pour obtenir le résultat souhaité, la température joue un rôle important. Certaines d'entre nous, en particulier celles qui ont les cheveux très épais ou difficiles à lisser préfèrent les températures élevées (parfois à un peu plus de 200 °C). On obtient alors une chevelure bien lisse et très brillante qui peut résister suffisamment à un certain degré d’humidité sans risque de frisottis. Une température plus douce, allant de 120 °C à 170 °C, convient très bien aux cheveux fins, abîmés et colorés.

Que l'on prévoit un usage personnel ou professionnel, il est préférable de choisir un lisseur à plusieurs niveaux de température. Pour certains modèles, les températures vont de 80 °C à 240 °C en cinq paliers. D’autres proposent jusqu’à 10 niveaux de température, ce qui vous permet de sélectionner avec plus de précision celui qui convient le mieux à votre chevelure.

Dans tous les cas, quelle que soit la nature de vos cheveux, préférez toujours un appareil qui offre plusieurs positions de réglage de température.

Selon la taille des plaques

plaque lisseur vapeur

Pour un lissage parfait et pour ne pas endommager vos cheveux à force de passer et repasser sur chaque mèche, la dimension des plaques joue un rôle essentiel. Ce critère a également son importance pour lisser chaque mèche de manière uniforme de la racine aux pointes.

La taille des plaques est à choisir avant tout selon la longueur de vos cheveux. Si vous avez des cheveux courts, ou si vous ne voulez faire que quelques retouches ou dompter des mèches rebelles, un lisseur vapeur à plaques fines, entre 2,5 et 3 cm de largeur, est largement suffisant.

Les cheveux mi-longs et longs, quant à eux, seront plus à l'aise avec des plaques de 4 cm de largeur. C'est aussi l'idéal pour les cheveux crépus, bouclés, frisés et/ou épais pour ne pas perdre trop de temps à se coiffer. Avec des plaques longues, 8 à 10 cm, le travail se fait plus rapidement, d'autant plus qu'un seul passage suffit pour lisser chaque mèche.

Le revêtement des plaques

revetement plaque lisseur vapeur

Le choix du revêtement des plaques se fait en fonction des caractéristiques de votre chevelure et de la fréquence d’utilisation de votre lisseur vapeur.

Pour un usage intensif, le revêtement en titane (ou titanium) est recommandé. Il a une durée de vie plus longue et offre une résistance plus importante par rapport aux autres matériaux. Comme le titane est très léger, la manipulation de l’appareil est plus facile. Il est adapté à tous les types de cheveux, mais il est préférable de s'en abstenir si on a les cheveux colorés. Petit plus, ce revêtement permet une diffusion homogène de la chaleur.

Le revêtement en céramique offre également cette homogénéité, ce qui réduit de manière significative l’agression causée par la température diffusée par le lisseur. Appréciez aussi sa glisse parfaite. Entre les trois types de céramique existants, vous choisirez le plus adéquat selon votre type de cheveu :

La céramique noire : idéale si vous avez les cheveux crépus ou très frisés. En plus de lisser et d’hydrater, le lisseur vapeur apporte un maximum de brillance grâce à une action ciblée sur les écailles.

La céramique jaune : si vous avez les cheveux colorés, optez pour ce revêtement qui offre la protection dont votre chevelure a besoin.

La céramique blanche : c’est le type de revêtement que l’on pourrait qualifier de standard. Il peut être utilisé sur tous les types de cheveux, et convient particulièrement aux cheveux frisés et/ou fins.

Le revêtement en tourmaline offre un excellent résultat sur les cheveux abîmés, colorés, sensibles et fins. Il évite la formation de frisottis en limitant la production d’électricité statique. Si la glisse est parfaite, la diffusion de la chaleur l’est beaucoup moins.

L’optimisation de la fonction vapeur

Pour ce critère, la capacité du réservoir, la facilité de remplissage et le débit de la vapeur sont les trois points à considérer.

  • La capacité du réservoir : un lisseur vapeur de 8 ml se révèlera insuffisant si vous avez des cheveux longs et/ou épais. En effet, vous serez contraint de remplir le réservoir à plusieurs reprises, et votre coiffage prendra beaucoup plus de temps que prévu.
  • Le mode de remplissage du réservoir : si certains modèles sont faciles à remplir, pour d’autres, l’opération est un peu plus complexe. Il est même parfois nécessaire de se servir d’une seringue pour éviter les débordements.
  • Le débit de vapeur : le débit maximal est de 3,5 g/min et permet de bien discipliner une chevelure épaisse. Par contre, si vous avez les cheveux fins, un débit inférieur suffira. Certains modèles de lisseur vapeur proposent deux débits de vapeur à sélectionner en fonction du type de cheveux.
Avec peigne intégré ou non ?

peigne lisseur vapeur

Les lisseurs avec muni d'un peigne facilite grandement le travail de lissage puisque chaque mèche est bien démêlée juste avant le passage des plaques. C'est l'idéal quand on a les cheveux indisciplinés, crépus ou bouclés. Certains modèles de lisseurs ont un peigne intégré, et pour d'autres, cet accessoire est amovible.

Celles qui ne jurent que par leur peigne personnel ou leur brosse en sanglier peuvent s'en passer. Dans ce cas, il faudra coiffer chaque mèche juste avant de passer le fer à lisser. 

Vous pouvez également retrouver l'ensemble des  lisseurs vapeurs dans un comparatif.